Déconfinement : Réouverture de nos locaux (siège et loges) et reprise des visites au domicile

11-05-2020

Nos locaux sont de nouveaux ouverts au public et nos gardiens et chefs de secteur reprennent les visites des logements.

Afin de garantir votre protection et celle de nos salariés contre le Covid-19, certaines conditions devront être strictement respectées :

LES CONDITIONS D’ACCUEIL AU SIEGE ET DANS LES LOGES DES GARDIEN(NE)S :

  •  L’accueil se fera uniquement sur RDV pris à l’avance par téléphone
  • Les RDV seront limités à 1 personne (loges) ou à 2 personnes (siège)
  •  Désinfection des mains et port du masque obligatoire
  • Respect des gestes barrières.
  • Lors de la prise de rendez-vous, nous vous rappellerons ces conditions.

LES VISITES DE LOGEMENT

Lorsque nous nous déplaçons pour une visite de votre logement, également sur RDV, nous vous demanderons de procéder à :

  • L’aération du logement avant et pendant la visite
  • L’ouverture des portes intérieures qui devront rester ouvertes durant la visite
  • Le respect de la distanciation sociale. Une seule personne pourra être présente dans la pièce où se trouve la personne venant faire la visite (minimum 4m² par personne dans une même pièce)

Restons tous vigilants pour lutter contre le COVID-19

Continuons à respecter les gestes barrières !

STOP aux violences conjugales et intrafamiliales !

15-04-2020

Depuis le 17 mars nous sommes en confinement pour lutter contre la propagation du COVID-19.

Cette situation est une épreuve pour beaucoup de personnes mais elle peut devenir un véritable enfer pour les victimes de violences conjugales et intrafamiliales.

En effet, le ministre de l’intérieur a annoncé lors d’une interview que les cas de violences domestiques auraient augmenté d’un tiers en une semaine au cours de la 3ème semaine du mois de mars.

Face à cette hausse inquiétante, le gouvernement a mis en place, plusieurs dispositifs d’alerte pour venir en aide aux victimes de violences conjugales et intrafamiliales.

Quels sont les dispositifs d’alerte des violences conjugales et intrafamiliales durant le confinement ?

 

Un numéro d’urgence : le 114 – gratuit et accessible 24/24 et 7/7 par SMS.

 

Un dispositif d’alerte dans toutes les pharmacies :  les victimes de violences conjugales pourront donner l’alerte en pharmacie en prononçant le terme « Masque 19 » auprès du pharmacien. Celui-ci alertera les forces de l’ordre pour qu’elles interviennent.

 

 

L’appel au 17 (Police)

 

 

La plateforme d’écoute du gouvernement :  Stop-violences-femmes.gouv.fr

 

Les « points d’accompagnement éphémères » mis en place depuis le 30 mars dans les centres commerciaux, à l’entrée des hypermarchés, pour accueillir les victimes (déclaration de Marlene Schiappa –  Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations – dans une interview pour Le Parisien)

 

Le 3919 – appel gratuit et disponible entre 9h et 19h du lundi au samedi

 

Les victimes et témoins peuvent aussi signaler des violences sur le site : arretonslesviolences.gouv.fr, accessible 24h/24, 7/7

 

Le 3919 : numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences

25-11-2019

Le 3919 : numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences

Les chiffres sont glaçants. L’actualité récente les a mis en lumière. On estime à 219 000 le nombre de femmes entre 18 à 75 ans qui au cours d’une année sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime.[1] En 2018, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint et 21 enfants mineurs sont décédés, tués par un de leurs parents dans un contexte de violences au sein du couple.[2]

Que faire lorsqu’une femme est victime de violences ? Il existe un numéro d’écoute national destiné aux femmes, à leur entourage et aux professionnels. C’est le 3919. Anonyme, accessible, gratuit depuis un poste fixe ou un téléphone mobile en métropole, comme dans les départements d’Outre-mer, ce numéro national garantit une écoute, une information, et, en fonction des demandes, une orientation adaptée vers les dispositifs locaux d’accompagnement et de prise en charge. Toutes les violences, qu’elles soient conjugales, sexuelles, qu’elles concernent les mariages forcés, les mutilations sexuelles féminines ou les violences au travail font l’objet d’une écoute attentive et aidante.

Ce service est ouvert 7 jours sur 7, de 9h à 22h du lundi au vendredi et de 9h à 18h les samedis, dimanches et jours fériés. Les écoutantes du 3919 travaillent en lien avec un réseau de partenaires, de professionnels et de professionnelles.

[1] Champ : Femmes âgées de 18 à 75 ans, vivant en ménage ordinaire en Métropole. Source : enquête « Cadre de vie et sécurité » 2012-2018 – INSEE-ONDRP. Ces chiffres sont des moyennes obtenues à partir des résultats des enquêtes de 2012 à 2018.

[2] Source : « Etude nationale sur les morts violentes au sein du couple. Année 2018 », ministère de l’Intérieur, délégation aux victimes.

Nouvelle adresse!

17-06-2019

Nous vous informons que l’adresse du siège social de notre société a changé depuis le 18 juin 2019.
Vos courriers doivent dorénavant nous être adressés à l’adresse suivante :

AXIMO
237 Bis rue de Belleville
CS 40069
75940 PARIS CEDEX 19